Beauté (23)

claudine-albouy-sentiment
Le sentiment-paysage  du 12 novembre 2017, par Claudine Albouy :
La lumière sait qu’elle  va perdre
Le noir essait de l’engloutir
Elle bousculer l’obscurité
Les branches des bouleaux
Tendent leurs dernières branches en offrande
 la clarté s’estompe
Se bat ,resurgit
on la croyait perdue
La voici au sommet de la serre
On ne l’attendait plus
Une derrière pirouette
Avant de disparaitre
Texte et photo : Claudine Albouy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s